Offre d’emploi à ONG INTERSOS : Chef de Projet – Protection à Buea

  • Region: Sud-Ouest
  • Ville: Buea
  • Nom entreprise ou personne: INTERSOS
  • Type de contrat: CDD

Description

Offre d’emploi à ONG INTERSOS : Chef de Projet – Protection à Buea

Job Title
Chef de Projet – Protection
Code
SR-48-909
Deadline
21/02/2019
Country
Cameroun
Duty Station
Buea, Région Sud ouest, avec des missions programmatiques sur Bamenda (Nord Ouest) et de coordination sur Yaounde’.
Starting date
01/04/2019
Contract duration
12 mois
Reporting to
Chef de Mission
Supervision of
Environ 30 staffs national
Dependents
No
General context of the project

La situation de conflit dans les régions du NO-SO génère de multiples problèmes, dont le principal est celui du déplacement et de l’insécurité. Au 30 septembre 2018, le HCR estime à 351,000 le nombre de déplacés vivant dans les régions anglophones du Cameroun. Tous les départements du SO sont affectés, cependant les départements de la Manyu, du Ndian et de la Mémé sont ceux où la crise a eu le plus d’impacts sur les populations. En effet, au moins 8 des 10 communes accueillant le plus grand nombre de déplacés se trouvent dans ces départements. Concernant la sécurité, les activités de Protection Monitoring, font état, du 1er Novembre au 31 Décembre 2018, de 1 731 incidents de protection enregistrés, dont 81% liés à l’insécurité (enlèvements, extorsions, vols et destruction de biens, séparation familiale, homicides, etc.). L’insécurité gagne depuis peu, de nouveaux départements dans la région du Sud-Ouest comme le Ndian, le Lebialem et le Fako et le département de Boyo au Nord-Ouest. Certaines régions comme Lebialem ou Momo demeurent inaccessibles, tandis que l’accès aux autres zones reste très volatile.

Cette situation exacerbe la vulnérabilité des PDI et les expose aux risques d’exploitation sexuelle sur base économique. En effet, les données de monitoring de protection indiquent une proportion non-négligeable (6%) des cas d’exploitation sexuelle, parmi les incidents n’impliquant pas explicitement l’armée ou les groupes armés. Il ne s’agit que d’un indicateur d’une catégorie de violations considérée comme taboue.

En dehors de l’armée, des groupes armés non étatiques et autres entités organisées qui représentent environ 89,5% des auteurs présumés (1 549 cas), de nombreuses exactions (182 cas enregistrés) demeurent perpétrées par des membres de la communauté. Si l’on considère le fait que les groupes armés sont principalement composés de milices d’auto-défense locales, on peut déduire que cette violence corollaire prend racine au sein même des communautés et se systématise progressivement. Dans les localités encore tenues par l’armée camerounaise, les soupçons de collaboration avec les séparatistes donnent lieu à des arrestations arbitraires, des exactions, extorsions et multiples menaces affectant grandement la liberté de circulation et faisant aussi craindre aux populations pour leur sécurité.

Dans un tel contexte, les victimes, les survivants et les populations vulnérables sont difficilement accessibles, et elles-mêmes ont difficilement accès aux services sociaux et infrastructures de base. Avec l’intensification des confrontations entre l’armée et les groupes armés non-étatiques, les femmes, les jeunes et les enfants vivent dans la peur à sortir de la brousse restant ainsi exposés au recrutement au sein des groupes armés et à la VBG. Même la réception de l’aide humanitaire est désormais soumise à un filtrage par les groupes armés qui souhaitent s’assurer de la provenance des biens distribués. De nombreuses vulnérabilités émergent, s’affirment et génèrent un nombre de victimes de plus en plus important d’une part. D’autre part, aucun élément de contexte ne permet de prévoir une amélioration de la situation politique.

General purpose of the position

Le Chef de Projet est responsable de la coordination, implémentation et le suivi des activités dans la zone citées ci-haut d’intervention.

Il/elle sera en charge de garantir la planification cohérente de la mise en œuvre des activités du projet, tout en respectant le planning opérationnel définit en lien avec la Coordination de la mission.

En raison de l’extrême volatilité de la sécurité dans la zone couverte par le projet, le Chef de Projet doit assurer strictement l’application des principes humanitaires lors de l’implementation des activités du projet, en particulier le principe du «ne pas nuire».

Main responsibilities and tasks

Coordination du Projet :

• Élaborer une planification objective et ponctuelle des activités du projet, en collaboration avec la Coordination de la mission et l’ensemble de son équipe

• Garantir la gestion opérationnelle, financière et programmatique en collaboration avec les membres de l’équipe

• Assurer la coordination avec les partenaires et partie prenante (acteurs humanitaires, autorités administratives), avec les représentants des bailleurs et autres acteurs présents sur le terrain

• Assurer la coordination du projet en collaboration avec les membres de l’équipe à travers le monitoring des activités commun.

• Assurer le respect du plan de travail et proposer les réajustements si nécessaire

• Assurer le suivi et évaluation des activités à travers l’élaboration et actualisation des outils de monitorage en lien avec la Coordination de mission ;

• Assurer la soumission mensuelle de rapports d’activités à la Coordination de la mission ;

• Formuler les rapports narratifs et financiers à soumettre à ECHO ;

• Contribuer à la mise à jour mensuelle des 5W à partager avec le cluster ;

• Assurer la soumission dans les délais du rapport mensuel d’activité interne à l’organisation y inclus l’outil de suivi PAT ;

• Assurer une ligne de communication adéquate (interne et externe) en coordination avec la Coordination de la mission et les autres chefs de projet ;

• Rapporter de manière rapide et précise toute difficulté rencontrée dans la mise en place du projet à la Coordination de la mission et contribuer à l’identification de solutions ;

• Participer aux réunions de coordination sectorielle au niveau terrain.

•Contribuer à la gestion de la sécurité selon les approches établîtes et les outils en utilisation dans la mission

Gestion administrative du projet :

• Assurer une gestion appropriée des fonds du projet (mettre à jour la planification financière du projet sur base mensuelle ; chaque mois,

• Assurer le suivi des dépenses du projet en collaboration avec l’administration (projet et Pays),

• Proposer des réajustements budgétaires à l’administration (projet et Pays) en cas de nécessité, etc. ;

• Assurer la liaison avec l’équipe logistique pour les achats du projet, afin de garantir une correcte application des procédures d’achat d’INTERSOS et du bailleur ;

Gestion des Ressources Humaines :

• Contribuer dans la sélection et recrutement du staff national du projet selon les besoins

• Assurer l’évaluation effective et objective de performance du staff sous sa gestion chaque 3 mois et l’évaluation finale ;

• Superviser et gérer l’équipe de projet et assurer la formation continue en collaboration avec la Coordination Mission

Capitalisation et gestion de connaissance :

• Assurer la capitalisation des expériences et des données obtenues dans le cadre du projet ;(Voir fiche d’activité et fiche Programme sur IMP)

• Identifier les besoins et proposer de nouveaux programmes potentiels ou activités à mettre en place sur le terrain;

Transmettre à la Coordination de la Mission toute documentation photo et vidéo des activités, ainsi que toute informations significative sur la zone d’intervention et les activités du projet pour alimenter les besoins de visibilité, collecte des fonds et communication.

Education

Diplôme universitaire supérieur en droit, science politique, Sciences sociales, Psychologie, Sciences humaines ou autre domaine pertinent.

Un diplôme universitaire de premier niveau avec une combinaison pertinente de qualifications académiques et d’expérience peut être accepté au lieu du diplôme universitaire supérieur.

Professional experience

Minimum 4 ans d’expérience dans la gestion de projets dans le secteur humanitaire. Excellente compétence professionnelle dans le secteur de Protection. Connaissance du bailleur ECHO.

Professional requirements

• Esprit d’adaptation à des conditions de vie simples, à un climat sec chaud/très chaud et à des contraints de sécurité

• Sens de l’organisation, de la gestion et de la planification;

• Excellent sens relationnel, diplomatie et approche partenariale

• Flexibilité et capacité de travail dans un contexte difficile, sous pression et dans un milieu souvent non confortable;

• Capacité de communication et de travail en équipe et dans un contexte multiculturel;

• Aptitude à travailler dans un environnement de sécurité très volatile et dans des conditions de vie basique ;

• Respect des valeurs/mission INTERSOS.

Languages

Anglais et Français courants (parlé, lu, écrit).

La connaissance de la langeu italienne est un autout.

Personal requirements

Cliquez ici pour postuler .

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !