Offre d’emploi ONG UNICEF : Evaluation des interventions de l’UNICEF dans le secteur de l’éducation au Cameroun de 2013 à 2016

  • Région: Toutes les régions
  • Nom entreprise ou personne: UNICEF
  • Type de contrat: Consultant

Description

Offre d’emploi ONG UNICEF : Evaluation des interventions de l’UNICEF dans le secteur de l’éducation au Cameroun de 2013 à 2016

Job Number: 505539
Locations: Africa: Cameroon
Work Type : Consultancy

If you are a committed, creative professional and are passionate about making a lasting difference for children, the world’s leading children’s rights organization would like to hear from you.

For 70 years, UNICEF has been working on the ground in 190 countries and territories to promote children’s survival, protection and development. The world’s largest provider of vaccines for developing countries, UNICEF supports child health and nutrition, good water and sanitation, quality basic education for all boys and girls, and the protection of children from violence, exploitation, and AIDS. UNICEF is funded entirely by the voluntary contributions of individuals, businesses, foundations and governments.

1-Objectif de la consultation

La présente évaluation est ainsi conçue pour fournir des évidences sur ce qui a marché et ce qui n’a pas marché dans les interventions appuyées par l’UNICEF, identifier les succès, éclairer la prise de décision en faveur d’un possible passage à échelle des interventions, apprécier la fonctionnalité et l’effectivité des mécanismes de coordination des intervenants du secteur de l’éducation de base tant en situation de développement qu’en situation de réponse humanitaire. Cette évaluation est aussi conçue dans la perspective du prochain du cycle de programme 2018– 2020. Les résultats contribueront à orienter les choix stratégiques pour optimiser la contribution de l’UNICEF dans l’atteinte des objectifs nationaux de développement dans le secteur de l’éducation.

2-Principales taches

Cette evaluation formulera des recommandations pour un positionnement stratégique de l’UNICEF plus en adéquation avec ses avantages comparatifs au Cameroun ; documentera les bonnes pratiques et les leçons apprises afin d’orienter la mise en œuvre du nouveau programme 2018-2020.

De manière spécifique, l’évaluation consistera à : (1) évaluer l’efficacité, la pertinence et la durabilité avec un focus d’équité le programme Education de base de l’UNICEF au cours de cinq année de mise en œuvre ; (2) déterminer la pertinence des stratégies pour atteindre les résultats ; (3) déterminer la mesure dans laquelle le programme a été mis en œuvre en termes de qualité, quantité et durée des interventions ; (4) identifier les principaux obstacles et lacunes qui auraient entravé la mise en œuvre efficace des interventions ; (5) documenter les bonnes pratiques et les leçons apprises pendant le cycle du programme ; (6) faire des recommandations pour orienter la formulation des stratégies pour le Document de Programme Pays subséquent pour la période 2018-2020.

3-Champ de l’évaluation

L’évaluation va couvrir l’ensemble des interventions ayant bénéficié de l’appui du Programme Education de base pendant la période de 2013 à 2016 tant dans le cadre de l’appui au développement que de la réponse humanitaire. La présente évaluation ne s’intéressera pas aux impacts produits par le Programme Education de Base dans les zones d’intervention.

Pour l’examen des interventions du niveau stratégique, l’accent sera mis sur la coordination et l’appropriation du Programme par les acteurs du secteur, son alignement et la cohésion avec d’autres interventions similaires dans le secteur de l’éducation.

Dans le domaine des urgences, l’évaluation examinera la contribution du programme à la réponse à différentes crises que le pays a connu durant la période évaluée et se focalisera autant sur la pertinence des approches stratégiques utilisées que sur les résultats obtenus.

Au plan géographique, l’évaluation couvrira les quatre régions prioritaires du Programme que sont l’Est, l’Adamaoua, le Nord et l’Extrême-Nord. Pour ce qui est de la réponse humanitaire, le focus sera mis sur les régions du Nord et de l’Extrême-Nord pour la réponse au choléra et les inondations. Pour la réponse à crise des réfugiés Nigérians et les déplacés internes, le focus sera mis sur la seule région de l’Extrême-Nord. La réponse à crise des réfugiés Centrafricains se limitera à la région de l’Est

4-Critères et questions d’évaluation

La question centrale de l’évaluation est de savoir en quoi l’approche adoptée par le Programme de Coopération Cameroun – UNICEF était-elle la plus appropriée pour améliorer l’inscription, le maintien des enfants à l’école, les acquis scolaires des enfants en général et ceux des filles en particulier dans les zones d’interventions.

L’équipe d’évaluation constituée de deux (2) consultants examinera les questions indicatives ci-dessous à la lumière de trois critères que sont la pertinence, l’efficacité et la durabilité.

Pertinence : (i) les interventions menées correspondaient-elles aux besoins prioritaires des cibles du Programme ? (ii) les acteurs des niveaux local et décentralisé ont-ils assuré le leadership dans le choix des interventions et des stratégies d’opérationnalisation ? (iii) les interventions proposées et mises en œuvre étaient-elles les plus appropriées pour résorber les goulots d’étranglement liés à l’accès, au maintien des enfants à l’école et à l’amélioration de la qualité d’encadrement pédagogique ?
Efficacité : (i) les interventions menées dans le domaine de l’Education de base ont-elles permis d’atteindre les résultats visés ? (ii) comment les facteurs externes ont-ils affecté les coûts, les délais et les performances (ampleur et la qualité des résultats) du programme ? (iii) les principaux acteurs du Programme ont-ils tenus leurs engagements en matière de contribution technique, financière et matérielle aux interventions? (iv) le Programme a-t-il contribué à enrôler/ramener plus de filles dans les écoles de la zone d’intervention ?
Durabilité : (i) les infrastructures scolaires et les ouvrages d’eau, d’hygiène et d’assainissement réalisées dépassent-elles la durée de vie des interventions similaires avant l’apparition des premiers signes de dégradation ? (ii) les interventions du Programme peuvent-elles être répliquées dans d’autres régions du pays et spécialement dans les poches de sous scolarisation avec l’appui d’autres acteurs ? (vi) les interventions menées dans les écoles ont-elles permis d’y améliorer la situation de l’hygiène ?
Sans constituer un critère, mais vu le rôle joué par les partenariats, les questions suivantes devront aussi être prises en compte par l’équipe d’évaluation : (i) les synergies avec les autres acteurs ont-elles contribué à l’amélioration des résultats ? (ii) quels facteurs d’incitations et de dé-incitation ont été relevés pendant la programmation et la mise en œuvre des interventions ? (iii) les membres de la communauté éducative au niveau local et des écoles ont-ils chacun compris son rôle ? L’ont-ils joué convenablement durant la mise en œuvre des interventions ?

5-Produits attendus et chronogramme

-Rapport de démarrage. Attendu deux (2) semaines après la signature du contrat, il comprendra : la description détaillée de l’évaluation, draft de la liste des informateurs à interviewer, l’approche méthodologique complète ; le plan de travail détaillé ; le cadre analytique incluant les questions d’évaluation et les approches de collecte des données.

-Le rapport intermédiaire. Attendu à la septième (7è) semaine, il sera soumis à la fin de la collecte des données sur le terrain, il présentera les conclusions préliminaires, les difficultés rencontrées sur le terrain et leur impact potentiel sur la qualité et la validité des données. Il renseignera également sur les leçons qui se dégagent du projet, la théorie de changement et les premières recommandations

-Le rapport final. Attendu à la douzième (12è) semaine, En ligne avec les directives du Groupe d’Evaluation des Nations Unies, le rapport doit présenter une description détaillé du processus d’évaluation en mettant en exergue les principales évidences produites, les leçons apprises du projet et les recommandations et devra clairement faire ressortir les points suivants : résumé exécutif (en français et en anglais) – préface – contexte – méthodologie. La structure du rapport final est celle prescrite par l’adaptation faite par l’UNICEF des directives du Groupe d’Evaluation des Nations Unies. Ce document sera mis à la disposition de l’équipe des consultants.

-Plan de dissémination des conclusions. Il sera en lien avec les conclusions du rapport final validé par toutes les parties prenantes et servira à disséminer les résultats de l’évaluation. Il sera rendu à la quatorzième (14è) semaine.

5-Qualifications et arrangements logistiques de l’équipe d’évaluateurs

L’évaluation sera réalisée par une équipe de deux consultants dont un international, chef de mission, et un national (camerounais). Au terme du processus de sélection décrit dans la section 11 et sur la base des rôles et profils recherchés ci-dessous, le consultant international signera un contrat avec UNICEF.

Consultant international, chef de mission
Le consultant international doit être un expert en évaluation et en approche qualitative. Il jouera le rôle de chef de mission et sera responsable de toutes les activités de la conception à l’exécution de l’évaluation. C’est lui qui sera redevable de la méthodologie, des outils et du rapport final.

Formation universitaire : Etre titulaire d’un diplôme universitaire de niveau minimal Master 2 (Bac+5) en économie, statistiques, anthropologie ou autre sciences sociales reconnues equivalents; Un diplôme/certification en évaluation serait un atout

Expérience professionnelle : Justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 10 ans dans l’exécution des missions d’évaluation; Justifier d’une expérience pertinente dans la conception et la gestion des projets/programmes de développement; Avoir réalisé au moins cinq missions d’évaluation majeures (avec un rapport d’assurance qualité positif); Justifier d’une expérience dans la collecte et l’analyse des données qualitatives et quantitatives; Justifier d’une expérience pertinente de travail au sein des équipes multidisciplinaires

Autres aptitudes requises : Avoir les capacités à travailler avec obligation de produire des résultats de qualité dans les délais; Avoir le sens de contact et de communication interpersonnelle; Avoir des aptitudes à rédiger des rapports de qualité; Avoir les aptitudes à travailler dans un contexte bilingue (Français et Anglais); Une expérience avec une agence des Nations Unies serait un atout

b. Consultant national expert en analyse des politiques d’éducation

Le consultant national apportera au consultant international l’appui nécessaire pour affiner les éléments relevant des spécificités nationales (réalités légales, institutionnelles et socioculturelles) pendant les phases de développement de la méthodologie, la collecte, le traitement des données et la rédaction du rapport final.

Formation Universitaire : – Etre titulaire d’un diplôme professionnel, technique ou universitaire d’un niveau minimal de Bac+4 en Sciences de l’éducation, sociologie de l’éducation, économie de l’éducation, fondements de l’éducation, etc.; – Justifier d’une expérience en analyse des politiques d’éducation; – Avoir des capacités d’appliquer les approches participatives dans la conception, la mise en œuvre et le suivi/évaluation des projets d’éducation

Expérience professionnelle : – Justifier d’une expérience dans le domaine de l’éducation de base, notamment la mise en œuvre des initiatives pour la promotion de l’éducation des filles; – Justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 5 ans dans le développement et l’analyse des politiques du secteur d’éducation; – Justifier d’une expérience pertinente dans la collecte et l’analyse des données quantitatives et qualitatives; -Justifier d’une expérience dans la facilitation des ateliers; -Avoir déjà réalisé au moins une mission similaire au cours des trois dernières années; – Avoir des capacités d’appliquer les approches participatives dans la conception, la mise en œuvre et le suivi/évaluation des projets d’éducation

Autres aptitudes requises : – Avoir les capacités à travailler avec obligation de produire des résultats de qualité et dans les délais; – Avoir le sens de contact et de communication interpersonnelle; – Avoir des aptitudes à rédiger des rapports de qualité; – Avoir les aptitudes à travailler dans un contexte bilingue (Français et Anglais)

6-Processus et critères de sélection

Toute personne physique ou morale disposant des qualifications décrites dans la section 10 soumettra un dossier comprenant une offre technique et une offre financière sur la base desquelles l’analyse des dossiers sera faite. L’offre technique présentera, outre les CV détaillés des deux consultants, l’approche méthodologique proposée pour atteindre les objectifs de la mission dans les délais impartis, et une claire répartition des rôles/taches entre les deux. L’offre financière quant à elle présentera les coûts détaillés de la prestation. Une distinction sera faire entre les honoraires et les frais remboursables.

Offre technique (score maximum : 80 points)
1. Qualification : diplôme universitaire, expérience professionnelle pertinente pour la mission et compétences clés : -CV du consultant international (30 points); -CV du consultant national et national (20 points)

2. Qualité de la proposition technique (30 points) : -compréhension de l’étendue et des objectifs des TDR; -qualité et adéquation de la méthodologie proposée par rapport aux questions et objectifs de l’évaluation; -clarté de l’approche proposée, par exemple comment le consultant va mettre en œuvre chaque étape, le réalisme du chronogramme et les interactions avec les parties prenantes, y compris avec le consultant national

b- Offre financière (score maximum : 20 points)

Le maximum des points sera alloué à l’offre financière la « mieux disante » ouverte/évaluée et elle sera comparée aux offres techniques des candidatures qualifiées qui auront obtenues un minimum de 50 points de cette évaluation technique.

7-Dispositions contractuelles et paiement des prestations

Le consultant international sera contractualisé pour une durée maximum de 100 hommes-jours sur une période totale de 5 mois calendaires. Il s’assurera de produire un document unique pour chaque livrable. Ces produits doivent répondre aux critères de qualité clairement définis plus haut.

Le paiement sera échelonné comme suit :

a-Deux semaines après la signature du contrat : 10% sur soumission du Rapport de démarrage incluants les outils de collecte

b-Une semaine après la fin des travaux de terrain : 30% sur presentation du Rapport interimaire de l’évaluation incluant les premieres evidences

c-Une semaine après le dernier atelier de validation : 30% sur presentation du Rapport interimaire de l’évaluation validé par les partie prenantes

d-Deux semaines après la dernière sessions de validation : 30% sur presentation du Rapport final approuvé + le Plan de dissémination des résultats.

Indicate your ability, availability and daily/monthly rate (in US$) to undertake the terms of reference above (including travel and daily subsistence allowance, if applicable). Applications submitted without a daily/monthly rate will not be considered.

UNICEF is committed to diversity and inclusion within its workforce, and encourages qualified female and male candidates from all national, religious and ethnic backgrounds, including persons living with disabilities, to apply to become a part of our organization.

Opening Date Mon Jul 03 2017 15:30:00 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été)) W. Central Africa Standard Time
Closing Date Mon Jul 17 2017 00:55:00 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

Postulez via ce lien .

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
Type de contrat: CDI Site web: http://www.afdb.org/fr/about-us/careers/current-vacancies/vacancy/principal-integrity-officer-capacity-building-awareness-raising-iacd-1-2248/ Description Titre du poste: Charge principal de l’integrite (renforcement des capacités et sensibilisation), IACD.1 Grade: PL-4 Poste N°: 50078448 Référence: ADB/16/016 Date de…